Le Stade Rennais est en quête d’une victoire en Ligue 1 depuis 9 matchs. Pourtant dimanche lors de la réception de l’OGC Nice, les Rouge et Noir pensaient vraiment stopper cette série à 8 matchs.

Au coup d’envoi, Christian Gourcuff a titularisé pour la première fois la recrue hivernale Firmin Mubele en l’absence de Yoann Gourcuff (blessé). Ramy Bensebaini prenait place sur le côté gauche de la défense en l’absence de Ludovic Baal (suspendu).

Le début de match est complètement à l’avantage desBretons qui ouvrent le score par Morgan Amalfitano (7′). Sur un service ajusté de Giovanni Sio, le Niçois de naissance marque d’un astucieux ballon piqué. Les Rennais continuent de pousser et obtiennent un corner (21′). Repoussé, celui-ci profite à Sanjin Prcic dont la frappe est détournée par Paul Baysse dans les pieds de Giovanni Sio qui ajuste sa frappe pour le 2-0.

La partition rennaise est parfaitement jouée jusqu’à la pause. Le jeune pilier défensif Joris Gnagnon sort blessé et conduit au passage de Clément Chantôme en défense centrale. L’OGCN trouve alors quelques pistes pour ennuyer la défense bretonne.

Pourtant, Firmin Mubele a la balle de 3-0. Sur une percée supersonique, le Congolais se joue de toute la défense mais manque complètement son dernier geste seul face à Cardinale. À la 59′, l’entrant Donis réduit l’écart avant que Sio ne manque le cadre de peu suite à un lob inspiré.

Les coéquipiers de Romain Danzé (qui fêtait son 300ème match de Ligue 1 dimanche) ont laissé passer leur chance. Lancé dans le dos de la défense, Eysseric ajuste Benoît Costil pour l’égalisation (80′). En dépit de la tête de Benjamin André sauvée par la défense niçoise sur sa ligne, le Stade Rennais doit encore repousser l’écheance pour renouer avec la victoire en championnat.

Les Rouge et Noir restent sur 9 matchs sans victoire en L1 (6 nuls et 3 défaites) et se déplacent à Marseille samedi à 17h00 lors de la 26ème journée.